François Hollande fait ses propositions sur le Mouv

Gaële Joly. 24 janvier 2012, mise à jour le 15 janvier 2014.
François Hollande fait ses propositions sur le Mouv
Sur le Mouv, le candidat PS à la Présidentielle a proposé une «notation sociale des entreprises» et a confirmé la création de 150.000 "emplois d'avenir" d'ici 2013, au lieu des 300.000 prévus.

 

François Hollande était l'invité de "la République du Mouv" hier soir, dans le cadre de la journée "Quel travail voulons-nous ?" organisée par Radio France au Théatre du Rond Point. Dans l'émission de Benoît Bouscarel, il annoncé qu'il ne créerait "dans un premier temps" que 150.000 "emplois d'avenir" d'ici 2013, au lieu des 300.000 prévus dans le projet du Parti socialiste, pour des raisons de rigueur budgétaire.

"Dans un premier temps, c'est ce que nous pouvons financer. Si la croissance nous autorise des libertés nouvelles, nous en ferons davantage mais moi mon devoir, c'est de dire la vérité", a-t-il dit à propos de ces emplois qui seraient créées en priorité dans les quartiers défavorisés. "Là où il y a 40% de chômage des jeunes, c'est là qu'il faut mettre ces emplois". 

Toujours sur Le Mouv', François Hollande a proposé d'accorder un "label social" aux entreprises vertueuses envers leurs salariés.

Lecture
 

 

Il a prôné une "qualification, une espèce de label qui soit apporté aux entreprises qui font des efforts pour former, limiter les souffrances au travail, permettre l'expression des salariés, avoir une bonne vigilance sur les questions des maladies mortelles ou d'accidents du travail". Pour lutter contre la précarité, le candidat socialiste propose aussi de moduler les cotisations sociales qui seraient "d'autant plus élevées que les contrats sont courts et d'autant plus faibles que les contrats sont longs".

Au "travailler plus pour gagner plus" du président sortant Nicolas Sarkozy, François Hollande oppose un autre slogan : "Travailler mieux pour travailler plus nombreux".

Plus d'infos :

http://francoishollande.fr/

François Hollande est revenu lors de son discours au Bourget le 22 décembre sur son projet concernant l'emploi et notamment l'emploi des jeunes :« C’est pour notre jeunesse que nous devons faire de l’emploi une priorité et créer progressivement 150 000 emplois d’avenir réservés aux jeunes, en particulier ceux issus des quartiers difficiles. »


Auteur(s): 

je commente