Le jeu vidéo qui va bouleverser la vie d'une ville

le Reportage de la Rédaction Lundi 25 novembre 2013

Réécoute
Le jeu vidéo qui va bouleverser la vie d'une ville
Depuis ce lundi, vous pouvez explorer un nouveau webdoc. Fort McMoney vous entraîne à Fort McMurray, dans la forêt boréale canadienne. Après avoir parlé aux habitants, vous voterez par référendum sur l'avenir de cette ville pétrolière.

 

Amaelle Guiton a testé en avant-première Fort McMoney. Depuis, elle carbure au colza. Son reportage en cliquant ci-dessus.

 

L'endroit s'appelle Fort McMurray, une agglo du nord de l'Alberta, au Canada. Loin de tout, près du pôle, de la neige d'octobre à mai, jusqu'à -38°C l'hiver, un territoire hostile affichant pourtant 100.000 habitants. La population est venue ici exploiter la troisième plus grande réserve de pétrole au monde, une cagnotte monumentale dont chacun espère profiter.

 

Fort McMoney, la bande-annonce du webdoc/jeu vidéo de David Dufresne © Toxa, 2013

 

Mais évidemment, il n'y a pas de place pour tout le monde, et les très riches se retrouvent à côtoyer les très pauvres, ce qui n'ont pas réagi assez vite. Surtout, les forages sauvages dans ce milieu naturel fragile risquent de détruire l'écosystème. Alors on fait quoi ? On gagne du fric tant qu'il y en a, ou on se projette à plus long terme ?

 

Voilà la question posée par David Dufresne, le concepteur de Fort McMoney, webdoc mis en ligne aujourd'hui. Pendant quatre semaines, vous allez pouvoir partir à la rencontre des habitants du coin, du patron de compagnie pétrolière au simple SDF. Ils vous expliqueront leur situation, leurs problèmes, leurs espoirs.

 

Robert, sans-abri de Fort McMurray, tape la discut' avec vous cette semaine © Toxa, 2013

 

Tous les deux jours, un sondage vous sera proposé. Et chaque dimanche, vous serez soumis à un référendum. Ce sera à vous de décider du sort de la ville, en fonction de ce que vous aurez appris pendant la semaine écoulée. De l'écologie ou de l'économie, nous verrons bien ce que vous choisirez de privilégier, les deux n'étant pas forcément incompatibles, si on y réfléchit intelligemment.

 

"L'idée, c'est de se forger une opinion et de dépasser les intuitions simplistes", explique David Dufresne avant d'ajouter : "c'est un projet politique". Fort McMoney est déjà un succès : difficile de se connecter à la plate-forme ce lundi matin. Elle est déjà saturée de connexions. Son créateur espère atteindre 10.000 joueurs actifs à travers le monde. Pour ça, le webdoc est traduit en trois langues : anglais, français et allemand.

 

Pour tester vous-même l'expérience Fort McMoney, cliquez ici.

Et pour en savoir plus sur le webdoc, réécoutez la chronique de Didier Si Ammour. C'est par .

 

Commentaires